Yoga and Dance

Divinité Dieu Shiva, seigneur de la danse et du yoga

Shiva's Dance

Danse Indoue - Baratha Nathiam - Danse d'Odissy

Margaret Torrini chorégraphie " Le Lotus d'Or"

Baratha Nathiam - Danse de l'Inde - Bollywood

Chorégraphie de Margaret Torrini : Le Lotus d'Or

Chorégraphié pour 5D à Lausanne

Certificat passé le 15 décembre 2019 à Lausanne-CH

Yoga certification Margaret Torrini

Yoga, Ashtanga yoga, Acro Yoga, Yoga and Dance

Pourquoi le Yoga and Dance ?

Comment ai-je rencontré le Yoga ?

J'ai découvert le Yoga à son arrivée en Occident, lors d'un stage de danses indiennes (indoues de l'Inde, le Bharata Natyam) dans la seule écorle de formation professionnelle de l'époque. En 1974, avoir des notions de Yoga était obligatoire pour passer les diplômes dans le métier de la scène. Découvrir le Yoga toute jeune, s'est déroulé durant ma formation de dix ans d'études, pour devenir danseuse, chorégraphe et professeur de danse, et donc en vivre en tant que professionnelle. Je ne savais pas que, faute de manque de compagnie de danse classique en Suisse, ma carrière internationale de ballerine allait débuter justement, au Japon.

Puis, de retour en Suisse, j'ai rencontré le père de mon fils qui était un disciple direct de A. Van Lisbeth, premier à développer le Yoga en Europe. A. Louafi était danseur chez Béjart au Ballet du XXème siècle à Bruxelles. Lui aussi est héritier de la chorégraphie de Béjart "Inori", une chorégraphie sur les "Mudras", composée par K. Stockhausen. L'orient et Le yoga m'ont donc toujours suivis, car après ce stage de Bharata Natyam, j'ai dévoré les textes de Shri Aurobindo et bien d'autres phylosophes de l'Inde. A l'époque, je pratiquais aussi le Karaté, et la pensée Zen. En effet, je devais présenter des créations chorégraphiques lors de mes examens finaux, pour l'obtention de mes diplômes de danseuse professionnelle, chorégraphe et professeur de danse.

 

Aujourd'hui, s'ajoute le certificat de Yoga passé à Lausanne en 2019. Ainsi va la vie en cette étape de ma "jeune vieillesse". Mon rêve d'enfant s'est encore réalisé.

Pourquoi donc "associer" le Yoga à la "Danse" et la Danse au yoga ?

Et bien, parce que le propre du Yoga est axé sur les postures et le propre de la Danse principalement, sur les mouvements. Mais pas seulement, la Danse c'est amener une émotion et c'est aussi se mouvoir de manière fluide durant une posture maintenue. Savoir respirer pour un danseur est cinéquanon comme pour un yogi les pranayamas. Le yoga est plutôt mental tandis que la danse se place dans les sentiments. Pour un danseur, il faut en premier passer par l'idée qu'on se fait d'une émotion qui s'appuie sur un rythme, une mélodie, un son ou le silence et qui doit être exprimé par un geste très précis. La danse est direcetment liée au langage. Comme la danse contemporaine fait référence aux chakras racine et sacré, la danse classique aux chakras du coeur jusqu'au chakra coronal ... Danser c'est toucher à la transe-en-danse. Ca fait monter le coeur à la tête et descendre la tête au coeur ce qui permet de connaître l'extase et l'enstase en même temps.

Quellea chance inouïe d'avoir pu danser ma spiritualité tout au long de ma carrière et de créer un lieu scénique "Espace Scalène Danse" où s'y donnaient la formation de reconversion du danseur professionnel et la formation d'adulte pour devenir, danseur, chorégraphe, et professeur de danses orientales, à Lausanne, en Suisse. La formation se donnait dans ce lieu scénique tout décoré à l'oriental.

Pratiquer et la méditation en Yoga et la Danse méditative, permettent de se "poser" et de ralentir l'impression de vitesse ressentie au dedans et au dehors. Dieu étant au-dehors de l'Homme, ce que l'Homme pour Dieu est au-dedans et vice-versa. La Danse Méditation permet de découvrir bien d'autres aspects de soi et d'un corps qui prend de l'âge alors que l'âme, sans âge, est éternellement dans "l'en-vie" de bouger. C'est être divinement humain et humainement divin au quotidien. La Vie étant un lieu de scène et Les Scènes étant des lieux d'expressions de Vies, autant que cela se poursuive jusqu'au dernier souffle ... ne pensez-vous pas ?

108 et symbolisme dans la danse sacrée hindoue

Dans l'Hindouisme, il y a 108 représentations des poses - danse sacrée - du Nastya Shastra, il y a 108 Upanishads, 108 noms de Vishnou dans le Mahabharata et 108 noms pour Siva.

Les 108 positions corporelles dans le yoga.

Le nombre 1 désignerait Ishvara et le Purusha (Conscience spirituelle qui réside à l’intérieur du corps). Si le corps est la Cité, Purusha est l’habitant de la cité. Selon le yoga cette conscience personnelle reçoit toute la clarté de la conscience universelle qui réside en elle. Le nombre 8 représente la Prakriti, ce qui est perçu et qui change, la nature (notre corps, notre mental, la nature extérieure, inanimée, terrestre ou cosmique). Dans la vision du yoga, c’est à l’intérieur de la Prakriti que toute démarche de transformation du yogi va se développer. La démarche comprend 8 techniques de transformation : le yoga des 8 membres ou Ashtanga yoga. Le 0 est placé entre le 1 Purusha et le 8 Prakriti. Il représente la parfaite transparence du mental, l’arrêt complet de son activité. L’esprit est dans un état de repos complet et présente une qualité de transparence parfaite. 108 évoque ainsi l’état de Samadhi, état de connaissance parfaite où seul persiste le témoin qui réside dans sa vraie nature. C’est la libération, le retour à la source.